Accordez du temps à votre santé, ou la maladie s’occupera de vous!

par Annick Hollender  (août 2017 )

Aujourd’hui, je vais vous parler du MICROBIOTE, ce mot nouveau-né devenu à la mode dans le domaine de la santé.

Quand je disais à mes patients, il y a trente ans, que leur problème de santé prenait sa source dans leurs intestins, je passais pour un drôle de moineau! Il fut une époque où on parlait difficilement de ces “choses là”… La science a suffisamment progressé pour pouvoir confirmer l’importance des micro-organismes dans le maintien de l’équilibre de notre état général.

Connaissez-vous la signification du mot “microbe”? Il veut dire “petite vie”! et oui, la vie bat son plein dans toutes les dimensions: du microcosme au macrocosme, et chacun y a son rôle à jouer. Alors, quand nous avons des symptômes que nous n’arrivons pas à associer à une maladie en particulier- après examen médical- il serait bon de se poser des questions du genre:

  • Est-que je bois assez d’eau?… oubliez café et alcool dans votre addition!
  • Est-ce que j’ai mangé des légumes et des fruits aujourd’hui?…ceux d’hier ne comptent pas!!
  • Est-ce que j’ai mangé ma part de protéines et de bons gras?…il faut se renseigner, c’est complexe.
  • Et le sucre, qu’en faites-vous?? Ah, que les microbes sont heureux, ils adorent ça! et comme on en trouve partout, ils sont aux anges, mais pas nous…!

Le bilan ne s’arrête pas là. Si vous avez dû, entre autre, prendre des antibiotiques, de la cortisone, ou la pilule anticonceptionelle, il se peut que vous ayez réglé votre problème mais en ayez créé un autre. En effet, certaines substances déséquilibrent la flore intestinale, ou microbiote, et votre capacité de métaboliser votre nourriture: ingestion, digestion, assimilation, élimination, s’en trouve perturbée. Alors que faire?

Pas si compliqué, tout dépend de la durée du déséquilibre. Le coupable s’appelle CANDIDA ALBICANS, le problème: la candidose. Elle est devenue une vedette et mérite qu’on y porte attention, car elle a des répercussions néfastes dans tout l’organisme si on l’ignore. Il suffit de corriger votre alimentation en vous privant du sucre sous ses différentes formes et de repeupler les intestins avec des PROBIOTIQUES.

S.V.P. Ne vous auto-diagnostiquez pas, on est parfois mieux servi par autre que soi!

Comments are closed