Notre responsabilité face à la création