Coccinelle, envole-toi !

texte et photos: Norma A. Hubbard, traduction Chantal Lafrance (édition avril 2013)

Lorsque je vois toutes les coccinelles autour et à l’intérieur de ma maison, je me rappelle une version d’un vieux poème:

“Coccinelle, Coccinelle, Envole-toi chez toi,
Ta maison est en feu
Et tes enfants sont chez toi!”

La rime originale faisait référence à “tes enfants vont errer” et il y a aussi une version plus sinistre qui dit “tes enfants vont brûler !”. Il existe aussi une superstition qui stipule qu’il est malchanceux de tuer une coccinelle, mais si vous chantez un verset de la rime et que la coccinelle s’envole, alors votre voeu sera exaucé.

Les coccinelles que nous avons dans nos régions n’en sont pas réellement, mais sont des coccinelles asiatiques multicolores (Harmonia axyridis; Family: Coccinellidae). D’autres de leurs appellations sont “bêtes à bon Dieu”, les “bêtes de l’Halloween” (à cause de leur couleur citrouille et du fait que les essaims sont visibles durant la période de l’Halloween), les coccinelles japonaises ou asiatiques (parce qu’elles sont originaires du Japon).

Coccinelle

Les coccinelles asiatiques ont été introduites pour la première fois en Amérique du Nord en 1988 comme insecticide naturel pour les récoltes. Ces petites bestioles mangent les insectes nuisibles des plantations comme les pucerons, les mites et les écailles. Un adulte est capable de consommer 90 à 270 pucerons par jour, et chaque larve peut en consommer de 600 à 1200. Les coccinelles peuvent vivre de trois à quatre ans. Elles peuvent produire de deux à trois générations dans un été. Elles pondent leurs oeufs jaunes brillants en amas de 20 spécimens sur l’envers des feuilles.

Les larves ne ressemblent en rien aux adultes; elles ont l’air de gros crocodiles avec de grosses épines sur des corps allongés. Alors qu’elles sont efficaces pour contrôler les in- sectes nuisibles sur nos récoltes, les coccinelles asiatiques (comme beaucoup d’espèces qui ne sont pas originaires de nos régions) sont elles-mêmes devenues en quelque sorte une “peste”. Les oiseaux ne mangent pas ces insectes parce qu’ils dégagent une odeur nauséabonde.

Lorsqu’elles se sentent menacées, les coccinelles asiatiques produisent un liquide odorant et jaunâtre au niveau de leurs pattes, ce qui fait que leur odeur, associée à leur couleur brillante, avisent les prédateurs de leur mauvais goût. Les entomologistes s’affairent à trouver si des prédateurs naturels seraient susceptibles de contrôler les populations de coccinelles asiatiques.

coccinelles

Les essaims de coccinelles asiatiques apparaissent au printemps. Bien qu’ennuyants, les essaims sont généralement inoffensifs. Contrairement à d’autres bestioles envahissantes, comme les fourmis charpentières et les termites qui “mangent” nos maisons, les coccinelles ne font seulement qu’hiberner dans nos demeures. Si vous avez des coccinelles dans la maison, l’Université de Cornell recommande de les enlever à l’aspirateur à mesure qu’elles apparaissent et de sceller les fentes autour des fenêtres et ailleurs dans votre maison durant l’été, avant même que les insectes trouvent une place pour hiberner. Ma maison est apparemment un endroit idéal pour les coccinelles, puisqu’elle est recouverte de bardeaux blancs (les bestioles préfèrent les couleurs pâles) avec une exposition ouest au soleil. Au printemps (et même durant les journées d’hiver plus clémentes), les coccinelles commencent à entrer dans la maison. Elles peuvent être des centaines en une semaine!

Heureusement, lorsque la température devient plus clémente, elles ont tendance à sortir plutôt qu’à entrer dans la maison.

Si vous avez des enfants, ou si vous aimez les coccinelles, il y a un site intéressant en ligne : lostladybug.org. Ce site compte beaucoup d’activités, entre autre comment identifier les coccinelles et les coccinelles asiatiques. Vous pouvez leur faire parvenir vos photos pour leurs recherches; ce peut aussi être un beau projet pour les enseignants du primaire.

Références : entomology.cornell.edu

Comments are closed