Forrest Figsby

par Céline Daignault   (juin 2017)

À la droite de l’église anglicane Saint-Luke’s, sur la rue Champlain, se dresse un édifice sur lequel on peut lire ‘Forrest Figsby Memorial Hall’.

Mais qui donc était Forrest Figsby? Pour obtenir réponse à cette question, il faut reculer aux débuts de l’histoire de Hemmingford.

Durant les années 1830, Henry Figsby est un des premiers colons à s’installer à Hemmingord. C’est lui qui a construit la grande maison de pierre située au 773 route 219 nord.

Plusieurs années plus tard, le fils de Henry, Thomas, exploite un magasin général au village. Le 17 octobre 1882, Thomas célèbre l’arrivée d’un fils: Forrest. Le garçon est doué. Son éducation passe par l’école publique et l’école secondaire de Hemmingford, où il excelle.

En 1900, la mère de Forrest meurt. La famille est dévastée. En plus, le magasin familial bat de l’aile. Thomas est ruiné.

Forrest a alors 18 ans. Avec son père, il désire ardemment partir vers les États-Unis, un rêve tout à fait impossible sans argent. Un bon samaritain, en la personne de James McCanse, accepte de prêter 50$ aux deux hommes – une somme importante à l’époque. Thomas et Forrest partent vers Détroit où ils manquent rapidement d’argent et Forrest est forcé de vendre sa montre. Ensuite, c’est Cleveland en Ohio. Là, Forrest se trouve du travail pour subvenir à ses besoins tandis qu’il étudie la comptabilité.

Ses études terminées, une grande société de vérificateurs l’embauche. Les responsables de la compagnie se rendent rapidement compte que leur nouvel employé est un travailleur de talent. Forrest accède à des postes de plus en plus importants. Il participe à la fondation de la firme Ernst et Ernst – un des ancêtres corporatifs de Ernst & Young (aujourd’hui EY). Il travaille beaucoup et amasse une fortune personnelle importante.

Il se construit une résidence somptueuse dans l’état de New York, à Ossining. La rumeur veut qu’elle lui ait couté plus d’un quart de millions de dollars – une somme colossale à cette époque.

Une fois sa fortune faite, Forrest revient en visite à son village d’origine fréquemment. Sa gratitude envers la générosité de monsieur McCanse qui lui a permis d’entreprendre sa nouvelle vie est grande. Il la lui témoigne en achetant à son bienfaiteur une automobile Ford toute neuve. Il sème aussi ses largesses à travers le village. Il donne de l’argent à des individus mais fait aussi don de 650$ au cimetière de Hemmingford.

Il entend dire que l’église St-Luke’s est embourbée dans des dettes reliées à la construction de la salle paroissiale attenante à l’église. Il conclut une entente avec l’officiant de l’époque, le révérend W.A. Howard et donne à la congrégation les 1,100$ requis afin de remettre le compte bancaire en état. C’est pour ce don qu’on se rappelle de lui aujourd’hui.

Forrest Figsby est mort le 21 septembre 1938 à Ossining, NY. Ouverte le 9 novembre 1932, la salle Forrest Figsby est depuis un lieu de réunions, de rencontres caritatives et de joyeuses réceptions.

Un gros merci aux Archives de Hemmingford pour l’accès au matériel de recherche qui m’a permis de rédiger cet article.

Comments are closed