La Légion Royale Canadienne de Hemmingford (suite)

par Karl Kramell, traduction : Sylvie Dubuc (février 2017)

En 1986 Gordon Hill a fait don d’une grande cuisinière au gaz pour équiper la cuisine située au deuxième étage de la salle de la légion, qui est toujours utilisée à ce jour par les dames auxiliaires. De plus, en 1989, le camarade Kenneth Johnson a fait un don de 5000$ pour l’achat de nouvelles tables et chaises, d’un nouveau support à manteaux et d’un four micro-ondes.

En 1994, suite à de longues discussions et la participation de Robert Brown , la filiale a pu obtenir une subvention de 20,000$ du député de l’époque André Chenail pour aménager un agrandissement de douze pieds sur deux étages , au sous-sol et à l’arrière du bâtiment. Un nouveau toit fut également ajouté. En 1996, le premier étage a subi des ré- novations. Une des dernières demandes du camarade Robert Brown en 1996 fut de déménager un des mâts vers l’avant de la salle de la légion. On l’utilise encore aujourd’hui pour y faire flotter le drapeau canadien.

Durant la tempête de verglas en 1998, les membres et bénévoles de la Légion royale de Hemmingford, on fait preuve de générosité en ouvrant leur porte et en servant des repas chauds. Équipés d’une cuisinière au propane, les volontaires de la filiale recevaient et cuisinaient des repas, servant de refuge pour les citoyens qui n’étaient pas en mesure de le faire à la maison. Sous la gestion et l’inspiration de la camarade Carol Lafferty, plus de 9600 repas ont été servis. Durant les sept premiers jours de la ‘’ tempête du verglas de 1998’’, les bénévoles devaient cuisiner à la lueur de chandelles et sans chauffage, et par la suite, durant vingt-deux jours, à l’aide d’une génératrice. – Suite à la prochaine parution

Comments are closed