Le Compost

par Dr. Mary Strate pour le Comité d’environnement de Hemmingford (édition février 2014)

Qui aime regarder dans les boîtes à lunch des enfants à leur retour de l’école? Pour ma part, il est rare qu’elles reviennent vide. Les sandwichs ont été laissées à cause de la laitue trop collée sur les viandes froides; les bananes ont été écrasées après avoir servi d’armes anti-personnelles; les pommes sont oxidées après avoir été à peine grignotées par des enfants désabusés; des restants de la veille devenus inacceptables alors que les camarades sont à proximité… Un simple coup d’œil dans les boîtes à lunch explique pourquoi nos enfants ont faim dès trois heures.

compost1Donc, que faire avec ces malheureux restants du midi? Pour les plus endurcis, il s’agira de convaincre les enfants de terminer leur repas ou de refiler en douce ces restants à leur conjoint. Pour la plupart d’entre nous, la tâche consistera à vider les contenants et à les laver. Mais que faisons nous avec cette nourriture devenue bouillie?

Avant que nous ayons des poulets, j’avais transformé une vieille niche au fond du jardin en composteur. Une des tâches domestiques les plus simple était de s’y rendre pour y verser les restants. Au bout de quatre ans, j’ai vidé le composteur et récupéré un bel humus noir. Ce qui avait jadis été nauséabond servait maintenant à nourrir mes hémérocalles.

Mon «composteur» gardait les prédateurs à distance tout en laissant libre accès aux vers de terre.

Ceux qui ont accès à internet peuvent en apprendre plus à : espacepourlavie.ca/vermicompostage

Maintenant que la volaille parcourt notre terrain en liberté, nos poulets s’occupent du compost. Ils font leur cardio en fouillant activement dans ce qui fut à l’origine de bons repas, ne laissant derrière que le marc de café, les poches de thé et quelques peaux de bananes. Ils nous remercient même par de savoureux œufs. Une amie du village nous apporte ses épluchures de légumes, sachant que nos animaux seront très heureux de picorer ce nouvel arrivage.

Pour références, voici un excellent site anglophone du Vermont sur le sujet : backyardchickens.com/a/composting-with-chickens

Plusieurs méthodes existent, il s’agit de trouver celle qui est la mieux adaptée à votre réalité familiale! Et vous, avez-vous des expériences à partager?

Comments are closed