Les milles et une nuances de la guérison

par Annick Hollender  (juin 2017)

“Maman, bobo!” “Viens, que je te donne un bisou!”.Et ça va déjà mieux! N’est-ce pas merveilleux?

La plupart d’entre nous croyons que notre corps est délimité par notre peau, hors il n’en est rien. Notre corps physique s’étend bien au-delà de notre chair car nous sommes des êtres électromagnétiques et notre aura (bio-field) fait partie intégrante de qui nous sommes.

Les dernières découvertes scientifiques en physique quantique nous révèlent à quel point nous sommes les créateurs de notre état de santé. Croyez-le ou non, nos pensées, nos croyances, nos attitudes, sans oublier nos émotions, génèrent de l’énergie qui détermine la qualité de ce qui se passe dans nos cellules. Grâce à la science, nous connaissons le fonctionnement de notre corps et ses lois énergétiques. Nous avons désormais conscience que nous pouvons faire des choix, et que nous ne sommes pas toujours les victimes impuissantes d’un sort injuste. Choisir de prendre soin de soi, en accord avec les lois de la nature, nous procure un niveau de santé gratifiant. Comme exemple, ce que vous avez mis dans votre panier d’épicerie indique ce que vous choisissez de devenir. Soyons honnêtes, ce n’est pas toujours une question de sous!

Le mot “prévention” est encore trop absent de notre système de santé. Plutôt que de le critiquer comme étant surchargé et inefficace, pourquoi ne pas chercher en soi les mémoires de nos innombrables blessures, deuils, regrets, etc…Notre subconscient en regorge. Accueillir nos émotions et nous ouvrir à la possibilité de les vivre pleinement, de les libérer, de se pardonner si besoin est, ce serait s’autoriser une nouvelle manière d’être, et la récolte de nos efforts serait bonne.

Oui, efforts, car il n’est pas facile de changer. Souhaiter que les choses changent ne mène nulle part. Il faut choisir de s’engager sur la route qui nous mènera là où on désire arriver. Pourquoi ne pas être du voyage?

Comments are closed