Les rusés de la nature

texte et photo: Norma A. Hubbard, traduction Chantal Lafrance (édition février 2014)

renard1

L’hiver dernier, au même moment où nous recevions notre animal sauvage, Butterball, nous avons aussi reçu un autre visiteur en quête d’un repas, un renard roux (Vulpes vulpes). Nous avons été vraiment chanceux de l’avoir vu, car ces animaux sont non seulement timides, mais ils sont aussi nocturnes. Ce renard a fait plusieurs fois le tour de notre maison, avec Butterball sur le toit constituant un appât alléchant. Étant une lectrice avide de fables, il fut facile pour moi d’imaginer le renard se disant: “Descends ma jolie, nous allons bien nous amuser!” en regardant fixement Butterball. Alors que les fables dépeignent le renard comme étant sournois et malin, il est aussi réputé pour être rusé dans la mythologie des premières nations; si l’esprit du renard apparaît dans vos rêves, c’est un signe que vous devrez agir vite!

En réalité, le renard roux est un excellent chasseur à cause de son odorat développé, de son ouïe et de sa vision qui lui donnent sa réputation de sournois et rusé. Je parie que le bruit et la senteur d’une dinde sauvage furent très tentants pour notre renard, même si une dinde est un énorme repas pour le renard. En général, les renards mangent des petits animaux comme les lapins, les écureuils, les oiseaux, les souris et les taupes. Ils sont aussi reconnus pour envahir les cages à poules pour leurs œufs, de même que pour les poulets. Les renards sont omnivores, ce qui signifie qu’ils mangeront tout ce qui est nécessaire -incluant les fruits, les baies, les insectes et même les grenouilles- pour survivre. Ils n’hibernent pas; ils chassent sans répit, même s’ils n’ont pas faim et accumulent la nourriture pour les jours de disette. Les animaux plus gros, comme les coyotes et les loups, sont des prédateurs du renard.

La longueur moyenne d’un renard oscille entre 90 et 115 cm et sa queue compte pour environ le tiers de sa taille! Cette longue queue floconneuse n’aide pas seulement le renard à avoir de l’équilibre, mais lui donne de la chaleur lorsque la température est froide; le renard s’en sert comme couverture lorsqu’il est au repos, en la recourbant sur son corps.

Les renards pèsent entre 3 et 7 kg et sont plus légers que les chiens de même taille, ce qui les rend plus rapides et agiles que les chiens. Leur longévité est de deux à six ans, mais la vie sauvage est difficile et la plupart des renards vivent seulement deux à trois ans.

La femelle, la renarde, aura une portée de deux à 10 renardeaux au printemps. Les renardeaux naissent aveugles et le demeurent pour une à deux semaines. À la naissance, leur fourrure est brune ou grise, et devient rousse vers un mois de vie, mais certains renards demeurent bruns ou gris et cer- tains, noirs. Le mâle apporte de la nourriture à la renarde pour environ un mois ou jusqu’à ce que les petits soient sevrés. Les deux parents s’occupent des petits à mesurent qu’ils grandissent et les jeunes renards quitteront leurs parents à l’automne à la recherche d’un territoire bien à eux. Les renards vivent dans des tanières seulement lorsqu’ils élèvent leurs petits et une tanière a deux sorties. Leur habitat habituel est la forêt.

Le renard roux est un mammifère répandu au Canada et aux États-Unis. Les renards ont été chassés pour leur fourrure et sont souvent tués pour prévenir la propagation de la rage dans les régions agricoles; malgré cela, le renard roux n’est pas en voie d’extinction.

Les renards, tout comme beaucoup d’autres animaux dont nous avons envahi le territoire, se sont adaptés à la vie urbaine, mais ils restent à l’écart des gens. Comme la plupart des animaux sauvages, un renard n’attaquera pas à moins de se sentir piégé ou provoqué. Conséquemment, le renard qui est venu nous visiter était curieux, mais il a gardé ses distances lorsque j’ai pris la photo. Peu de temps après, il est reparti, mais sans son festin de dinde.

Sources : Canadian Geographic; Canadian Wildlife Federation

Comments are closed