Ne le mangez pas!

par Norma A. Hubbard (traduction : Mario Leblanc)  (octobre 2017)

J’ai toujours aimé l’histoire d’Alice au pays des merveilles de Lewis Carroll et, en tant qu’artiste, les illustrations de Sir John Tenniel. Alice s’est retrouvée à un endroit où la flore et la faune étaient plutôt inhabituelles. J’aime particulièrement ce dessin où on voit une chenille sur un champignon sous le regard d’Alice. Je me sens un peu comme Alice quand je marche dans le bois. Cet automne, j’ai constaté toutes sortes de changement dans la végétation, conséquence de l’été pluvieux que nous avons eu. Plusieurs plantes sont à la fois gigantesques et chétives et il y a plusieurs champignons dont un qui était bleu! Comme je l’examinais, je me suis rappelée la chenille du pays des merveilles. Je me suis adressé au champignon (et oui!) de la même manière que la chenille a demandé à Alice : “Qui es-tu?” ou plutôt “Qu’est-ce que tu es?”

Je ne sais pas pour vous, mais je n’avais jamais vu de champignon bleu auparavant. Cette espèce particulière se nomme Lactarius indigo (le nom commun anglais se traduit par “bouchon de lait indigo”). Il n’était pas complètement bleu, juste les lamelles qui se trouvent sous le chapeau. Ce bleu était tellement intense que je l’ai remarqué même s’il n’y avait qu’un peu de bleu visible. Comme son nom le suggère, ce champignon dégage une substance laiteuse lorsque coupé. Cette substance est du latex et ce latex est bleu dans le Lactarius indigo. Les chapeaux peuvent être de différentes couleurs : blanc, orange, rouge ou bleu. Il y a 3 ou 4 espèces de Lactarius orange, espèce moins originale que les bleus. Parmi elles, le Lactarius deliciosus et le Lactarius thyinos. Comme il existe plusieurs espèces de champignons orange et rouge, le meilleur moyen de savoir si ce sont des Lactarius est de les couper pour voir s’ils contiennent du latex orange ou rouge.

Le Lactarius indigo que j’ai trouvé mesurait 7-8 cm (3 pouces) en travers du chapeau. Il poussait sous des pins, endroit privilégié pour trouver des champignons. Les champignons ne sont pas des plantes. Ce sont des organismes vivants considérés plus près des animaux que des plantes. Ils poussent dans des sols humides et, au contraire des plantes qui nécessitent le soleil, ils peuvent pousser sans lumière et ne reçoivent pas les nutriments de la chlorophyle. Les champignons jouent un rôle important dans le cyle de croissance d’une forêt puisqu’ils décomposent la matière organique dans le sol. Les champignons ne fleurissent pas et par conséquent ne produisent pas de graines. Même si on le retrouve à plusieurs endroits dans l’est de l’Amérique du Nord, le Lactarius indigo ne peut être considéré comme une espèce commune. Des animaux comme des chevreuils, souris, écureuils, tout comme des escargots, limaces et insectes mangent des champignons pour avoir une bonne dose d’énergie. J’ai été chanceuse de voir un Lactarius indigo : il y en avait un seul et il était en train d’être mangé par des limaces. Malheureusement je n’avais que mon cellulaire pour le prendre en photo et le temps que j’aille chercher ma bonne caméra, il n’en restait plus grand chose! J’ai quand même pu photographier plusieurs autres espèces de champignons mais je ne prévois pas m’aventurer à les identifier!

Même si les limaces et autres animaux peuvent manger des champignons sans se préoccuper d’être empoisonnés, nous devons être très vigilants. Selon Thomas J. Volk de l’Université de Wisconsin-LaCrosse, le Lactarius indigo est comestible et particulièrement savoureux. Le goût et la texture sont comparables aux champignons Portabella. Il y a toutefois plusieurs champignons sauvages qui sont vénéneux. Ne soyez pas comme Alice, prête à suivre le conseil d’une chenille et à manger n’importe quel champignon dans l’espoir de grandir ou de rapetisser : ça ne devrait pas fonctionner plus pour vous que pour elle. SVP, ne mangez pas de champignons sauvages à moins d’avoir obtenu l’approbation d’un expert, ce que je ne suis pas. Une fois de plus, je vous recommande d’aller marcher dans la nature et de tout simplement apprécier ce que vous voyez.

Source: Carroll, Lewis. Alice Adventures in Wonderland;
Forest Forgers (2017) www.forestforagers.co.uk;
Tom Volk’s Fungi (2017) botit.botany.wisc.edu/

Comments are closed