Que mangent-ils?

texte & photos : Norma A. Hubbard (traduction : Amelie Delisle Van Wijk) (décembre 2019)

Lorsque j’ai commencé à nourrir les oiseaux, plus d’un ornithologue amateur m’a dit que je ne devrais pas nourrir les oiseaux l’été puisqu’il y avait beaucoup de nourriture à leur portée. Oui, c’est probablement le cas, mais si je voulais pouvoir voir des oiseaux en tout temps, je devais les garder bien nourris. Toutefois, cela m’a fait penser à la nourriture en hiver. Lorsque le paysage est couvert de neige, si je ne remplis pas mes mangeoires tous les jours, que mangeront les oiseaux en hiver? Vous seriez surpris de voir la quantité de graines et de baies qu’il y a lorsqu’on s’arrête et qu’on observe attentivement. Il y a des raisins séchés, les fruits des amélanchiers ainsi que d’autres graines provenant d’arbres et de fleurs. Une de ces sources de nourriture provient d’un arbre magnifique, le houx verticillé (Ilex verticillata). Le houx verticillé aide non seulement les oiseaux à se nourrir pendant les froids mois de l’hiver, alors que la nourriture est rare; il offre également une touche de couleur d’un rouge vif alors que le monde est recouvert d’une couche de neige blanche.

Le houx verticillé est originaire du Canada. Il est le type de houx le plus gros qui pousse dans notre région, mais il n’atteint que trois ou quatre mètres de hauteur et tend à ressembler davantage à un buisson qu’à un arbre. Contrairement au houx commun, ou ce que nous avons en tête lorsqu’on parle de houx à Noël, le houx verticillé est caduc, ce qui signifie que ses feuilles ne restent pas vertes tout au long de l’hiver. Le houx verticillé produit de belles fleurs blanches au printemps qui offrent du nectar aux insectes qui, à leur tour, pollinisent les fleurs. Le houx verticillé est une espèce dioïque, ce qui signifie que les fleurs sont soit mâles, soit femelles, et l’on ne retrouve qu’un seul type par plant. Les plants de chaque sexe doivent être à proximité l’un de l’autre, environ 15 à 20 mètres, pour que les plants produisent des fruits. Il ne faut qu’un seul arbre mâle pour polliniser plusieurs arbres femelles dans le secteur.

En été, le houx verticillé a des feuilles d’un vert foncé et les baies sont rondes et vertes, comme de petites pommes. À l’automne, les baies sont charnues et d’un rouge vif ou rouge-orange. Les baies aident de nombreux oiseaux à survivre lorsqu’ils restent ici tout l’hiver. Les baies se ratatinent et sèchent au cours des mois d’hiver. Toute baie qui n’est pas mangée au printemps offrira de la nourriture essentielle aux oiseaux migrateurs ou ceux qui reviennent rapidement.

Le houx verticillé pousse principalement dans des zones humides ou marécageuses, mais pousse également dans d’autres types de sols. Il fleurira alors qu’il est en plein soleil ou dans un endroit partiellement ombragé. Puisque ces arbres sont très décoratifs, de nombreux jardiniers les plantent pour ajouter de la couleur à leurs jardins d’hiver. J’ai plusieurs de ces arbres sur ma propriété qui ont tous été plantés par mère Nature. Le houx verticillé se transplante facilement et des plants peuvent pousser à partir de graines, mais cela est difficile et peut prendre beaucoup de temps (environ trois ans). Je dois l’admettre, la première fois que j’ai vu les baies rouges, j’ai été tentée de déplacer le plant dans ma cour arrière. Finalement, comme de nombreuses autres plantes indigènes sur mon terrain, j’ai laissé la nature prendre soin d’elle-même. Il a grandi au fil des années et est maintenant un fourré plein de baies. Je passe devant tous les jours et j’apprécie sa beauté là où il est.

Bien que la nature ne cessera jamais de m’émerveiller par sa manière de s’occuper d’elle-même, je continuerai de nourrir les oiseaux toute l’année puisque j’aime pouvoir les observer… et je continuerai d’apprécier la vue des baies rouge vif dans un paysage blanc. C’est pourquoi, alors que la saison froide s’installe et qu’une autre année se termine, j’espère que vous trouverez tous un peu de joie dans l’observation de la nature.

Source : Canadian Wildlife Federation [en ligne]