Un insecte ancien

par Norma A. Hubbard (traduction : Mario Leblanc)  (août 2016)

Il y a plusieurs années, j’étais au “Woolgathering” où Ron exposait sa poterie. Je portais une robe d’été sur laquelle étaient imprimées des grandes fleurs très colorées. Alors que Ron parlait à un client, une incroyable libellule rouge s’est posée sur ma robe. Ébahie, je me suis tournée vers Ron et son client et dit doucement “Regardez”. C’est à ce moment qu’une femme me frappa avec sa sacoche! J’ai crié “What the heck!” Voyant ma colère, elle répondit d’un air penaud “Je pensais que vous aviez peur”. Visiblement, je n’étais pas celle qui avait peur de ce magnifique insecte, tous ceux qui me connaissent savent que j’aime les libellules. Malheureusement, je n’ai jamais revu une libellule rouge comme celle-là, mais il y en a beaucoup d’autres dans mon jardin.

Les libellules (Libellula) font partie de l’ordre des odonates et du sous-ordre des anisoptères. Les libellules sont parmi les plus anciens insectes, elles sont littéralement les dinosaures des “bibittes”. Des fossiles démontrent que les libellules ont déjà été d’un format comparable à celui d’un faucon avec une envergure de 75cm (30 pouces). J’avoue que là j’aurais été un peu effrayée, mais ce n’est pas la situation avec nos libellules locales.

Le cycle de vie des libellules comprend une période où les œufs éclosent en larves, aussi nommées nymphes, qui vivent en eau douce. La nymphe va muer une douzaine de fois (ou plus) avant d’enfin voir émerger un insecte volant, une libellule. Puisqu’elles vivent la plus grande partie de leur vie dans l’eau, elles sont considérées comme étant des insectes aquatiques même lorsqu’elles sont adultes et qu’elles volent. Elles sont carnivores et les nymphes ne sont pas très difficiles côté nourriture : elles mangent à peu n’importe quoi qui est plus petit qu’elles : têtards, vairons, larves de moustiques et même des nymphes de libellules. De toute façon, c’est un monde “bug eat bug” et les nymphes risquent d’être mangées par d’autres insectes ou encore par des poissons ou des oiseaux. Les libellules vont attraper d’autres insectes en volant, comme les maringouins, mais malheureusement, les papillons peuvent aussi faire partie de leur menu. Les libellules ont une excellente vision et peuvent repérer leur proie jusqu’à une distance de 12 mètres (40 pieds). Au contraire de l’humain qui n’a qu’une lentille par œil, les libellules ont des yeux qui peuvent avoir jusqu’à 30,000 lentilles. Également impressionnant : elles peuvent atteindre une vitesse de 48 km/h en vol.

On dénombre plus de 5,000 espèces de libellules en Amérique du Nordet il y plusieurs légendes à leur sujet. Dans certaines régions européennes, on la connait comme “aiguille du diable” parce qu’on pense qu’elle est l’outil qu’utilise le diable pour capturer votre âme. En Suède, on parle de “dard aveugle” : la libellule pourrait vous arracher les yeux ou encore les coudre fermés! Les libellules ne piquent pas mais elles peuvent “mordre” légèrement si elles se sentent menacées. Mais tout n’est pas catastrophique pour elles. En Scandinavie, on les voyait comme symbole d’une déesse de l’amour. Sous le nom “Tombo”, la libellule est l’emblème national du Japon où on trouve également une réserve nationale. En Chine et au Japon, les libellules sont considérées par plusieurs comme étant sacrées et possédant des pouvoirs médicinaux. Je ne connais pas le nom de la plupart des libellules et je ne crois pas qu’elles soient sacrées, mais j’aime bien les voir “picosser” autour de mon jardin et, avec le déclin des chauvesouris, manger des maringouins. Il est important de leur laisser quelques étangs pour leur habitat et d’utiliser des pesticides uniquement si nécessaire et avec précaution. Ce serait dommage d’empoisonner ce merveilleux insecte qui a réussi à survivre aussi longtemps.

Source: Discover Life [en ligne]
www.discoverlife.org/mp/20q?search=Odonata

Comments are closed