Un véhicule électrique peut-il fonctionner à la campagne?

par Denis Bouchard et Jeff Turner

electric-car-1L’énergie pour propulser les véhicules standards provient toute de combustibles fossiles, et crache du CO2 comme résultat. Les voitures électriques consomment moins d’énergie, et l’énergie qu’ils utilisent peut être générée sans produire beaucoup de CO2. Quels sont les coûts et les avantages de passer à une voiture électrique?

Il y a trois types de véhicules fonctionnant à l’électricité. Dans les véhicules électriques hybrides (HEV) réguliers, la batterie ne peut être rechargée qu’en faisant fonctionner le moteur à essence. Les composants hybrides ne font qu’aider la voiture à utiliser plus efficacement le carburant, en éteignant le moteur lorsque c’est possible, et en rechargeant la batterie lorsque la voiture ralentit. Ces dispositifs sont surtout utiles pour la conduite en ville. Sur l’autoroute, ils ne fonctionnent pas aussi souvent, de sorte que même si le moteur est plus petit et utilise un peu moins de carburant qu’une voiture à essence, l’avantage n’est pas très grand.

Avec les hybrides qui se branchent (PHEV) et les véhicules tout électriques (EV, ou BEV), vous pouvez brancher votre voiture au réseau électrique. Ces voitures ont donc une source d’énergie autre que le pétrole. Les PHEV sont propulsées par un moteur électrique, mais il y a aussi un moteur à essence qui se déclenche lorsque la batterie est vide, ce qui lui confère une plus grande autonomie. Quant aux VE, ils sont entièrement propulsés par l’électricité.

elec carIl y a un avantage environnemental énorme à utiliser un véhicule à l’électricité plutôt qu’aux combustibles fossiles, surtout au Québec, où il n’y a presque pas de CO2 d’émis dans le secteur de l’électricité (hydro-électricité au lieu de centrales alimentées au charbon ou au gaz). Il y a aussi un grand avantage économique: avec notre électricité pas chère, conduire un véhicule électrique revient à payer l’équivalent d’environ 0,20 $ le litre. Donc peu importe que vous soyez sur la route ou en ville, les véhicules électriques sont très avantageux.

Voici quelques chiffres pour aider à comprendre les différences (en supposant 20,000 km par an, 0,07 $ par kWh d’électricité, et 1,25 $ le litre d’essence — on peut présumer que l’essence pas chère ne durera pas).

Nissan Leaf (voiture entièrement électrique) 0L / 100 km (pas d’essence!). Mais il faut 18.6kWh d’électricité pour 100 km de conduite, ou 3720kWh / an; 82 kg de CO2; 260 $ / an. Autonomie: été – 200 km, hiver – 130 km.

Volt (hybride qui se branche) 19.3kWh/100km en mode électricité, 5.6L/100km en mode essence, (en supposant 3/4 de conduite à l’électricité et 1/4 à l’essence) 2890kWh / an plus 280 litres/ an; 735 kg de CO2; 550 $ / an. Autonomie: 675 km (85km à l’électricité, 590 km à l’essence).

Toyota Prius (hybride régulière) – 4.5L / 100 km, soit 900 litres par an; 2170 kg de CO2; 1130 $ / an. Autonomie: 945 km.

Honda Fit (voiture à essence) 6.7 L / 100 km, soit 1340 litres par an; 3223 kg de CO2; et 1680 $ / an. Autonomie: 600 km.

À propos du CO2, brûler 1L d’essence produit toujours 2,4 kg de CO2. Au Québec, générer 1 kWh d’électricité produit seulement 0,022 kg de CO2, même en tenant compte des émissions provenant des réservoirs et des émissions associées à la construction des barrages.

Les modèles de EV varient beaucoup, certains avec des autonomies de plus de 400 km, et ils s’améliorent beaucoup à chaque année. Cet organisme basé en Ontario a un très bon site Web qui montre la plupart des modèles disponibles et explique comment ils fonctionnent: www.plugndrive.ca/electric-cars

Une Nissan Leaf coûte 32 000 $, mais au Québec, vous obtenez 8000 $ de rabais de la part du gouvernement, donc 24 000 $. À titre de comparaison, une Toyota Camry à essence coûte 26 000 $, donc 2 000 $ de plus. Une Honda Fit avec un équipement comparable serait 19 000 $. En économisant 1 420 $ d’essence chaque année, vous récupérer la différence de 5000 $ au prix d’achat en 3,5 ans environ. Vous continuez ensuite d’économiser de l’argent pendant des années et vous polluez beaucoup moins.

Alors, un véhicule électrique peut-il fonctionner à la campagne?
Absolument, et ça va être de plus en plus facile parce que les voitures électriques s’améliorent constamment.Les propriétaires rechargent leurs voitures électriques principalement à la maison (ils se réveillent avec une pleine charge chaque matin). De plus, des centaines de bornes de recharge sont apparues partout au Québec et en Amérique du Nord au cours des dernières années, de sorte que vous pouvez facilement recharger votre véhicule si vous allez un peu plus loin que normalement.

Pour trouver des bornes de recharge: www.evchargehub.com/Charging-Stations-Map.html

Des bornes de recharge ultra-rapides (400V) sont également en implantation:www.aveq.ca/actualiteacutes/etat-de-situation-desbornes-rapides-au-quebec

Sur un long trajet, vous vous arrêtez pour une demi-heure, et puis vous reprenez la route. Quant à une hybride qui se branche, elle offre la plupart des avantages d’une auto entièrement électrique, avec la possibilité de passer à l’essence pour de plus longs trajets.

Vous pouvez faire l’essai d’un véhicule électrique chez un concessionnaire ou des propriétaires enthousiastes:
www.aveq.ca/reservez-votre-essai-routier-gratuit.html

Fini le CO2, du transport beaucoup moins cher, et même des places de stationnement gratuites et bien situées en prime!

N.B. On peut trouver des bornes de recharge aux Vergers Écologiques Philion. vergersphilion.com

Comments are closed