Une fleur « suave mais sans durée »

text et photos : Norma A. Hubbard (traduction : Amelie Delisle Van Wijk) (juin 2018)
En tant qu’enseignante, je perçois souvent la nature d’un point de vue littéraire; il n’est donc pas surprenant que mon amour de Shakespeare influence comment je perçois les violettes (Viola odorata). Chaque printemps, lorsque ces merveilleuses petites fleurs commencent à apparaître dans mon jardin, je ne peux m’empêcher de penser à une réplique de Hamlet lorsque Ophélie, dans sa folie, distribue des fleurs en disant « Je vous aurais bien donné des violettes, mais elles se sont toutes fanées, quand mon père est mort » (acte IV, scène v). Bien que ce soit une pensée triste, il y a de nombreuses choses intéressantes à propos des violettes.

Les violettes sont également associées à l’amour et à la guérison, pas uniquement à la mort. Ce sont des vivaces indigènes et elles possèdent plus de 200 noms communs en anglais qui évoquent l’amour et les baisers comme Cuddle Me (câline-moi) ou Love Idol (idole de l’amour). On croit que le nom réel de la violette provient de « vias » qui signifie bordure, ce qui n’est pas surprenant puisque les violettes poussent le long de nombreuses « bordures ». Sur mon terrain, des violettes poussent entre les roches, le long de la bordure de la forêt et un peu partout sur ma pelouse. Je sais que certaines personnes les considèrent comme de mauvaises herbes puisqu’elles peuvent envahir une pelouse. Lorsque j’habitais en ville, chaque printemps, les violettes couvraient mon terrain. J’adorais cela, mais mon voisin qui préférait le gazon vert les haïssait. Maintenant, mes violettes poussent là où elles veulent sans les regards désapprobateurs de mes voisins.

Un folklore important et de nombreux mythes entourent les violettes. Au cours du Moyen Âge, les moines croyaient que Dieu avait envoyé les violettes et, en raison de leurs feuilles en forme de cœur, ils utilisaient ces fleurs pour guérir les problèmes cardiaques. Les moines nommaient la plante « Heartease » (paix au cœur). Sinon, les violettes pourraient avoir reçu ce nom puisqu’elles étaient également utilisées comme aphrodisiaque. Selon la mythologie grecque, le fondateur d’Athènes, Ion, avait reçu des violettes des nymphes aquatiques pour lui porter chance! Un autre mythe indique que, lorsque Pluton a enlevé Perséphone, la fille de Déméter (la TerreMère), cette dernière cueillait des violettes, c’est pourquoi celles-ci poussent chaque printemps lorsque Perséphone a eu le droit de retourner sur terre pour visiter sa mère. Un mythe effrayant indique que lors d’une crise de jalousie, Vénus, la mère de Cupidon, a battu plusieurs belles jeunes filles, les rendant bleues et les transformant en violettes. Dans le Christianisme, les violettes blanches sont souvent associées à la Vierge Marie et les violettes devenaient mauves lorsque le Christ mourrait. Auparavant, les violettes étaient souvent placées sur les tombes, particulièrement sur celles d’enfants.

Les violettes qui poussent sur mon terrain, et que je n’ai pas plantées, sont principalement mauves/bleues et certaines d’entre elles sont blanches. De temps en temps, il y en a des jaunes. Les violettes sont des vivaces de semence, elles se reproduisent d’elles-mêmes, donc à part apparaître dans mon jardin, les violettes ont tendance à pousser dans les bois ou dans des zones plus fraîches avec un sol humide. Les fleurs s’épanouissent au printemps et faneront une fois la chaleur de l’été arrivée, mais les feuilles en forme de cœur resteront. Les violettes sont des plantes naturellement basses et les fleurs poussent sur une seule tige, souvent en groupes. Je n’ai jamais mangé de violettes, mais les feuilles et les fleurs sont comestibles. Les feuilles contiennent une grande quantité de vitamine A et C, et les fleurs peuvent être utilisées pour décorer ou pour fabriquer de la gelée. J’ai récemment vu une publicité pour un gin infusé aux violettes. Faites attention par contre, il ne faut jamais ingérer une plante qui peut contenir des pesticides. Je n’utilise aucun poison dans mon jardin puisque je veux que les abeilles et les papillons viennent. Donc, à moins de savoir comment les violettes sont cultivées, ne les mangez pas.

Laissez-moi terminer avec une autre référence de Shakespeare provenant de Hamlet et souvenez-vous que les violettes sont « éphémère[s], suave[s] mais sans durée, le parfum et l’attention d’une minute pas plus »; assurez-vous donc de profiter d’elles chaque printemps puisqu’elles disparaîtront rapidement.

Sources: www.ediblewildfood.com
comenius-legends.blogspot.ca/2010/07/legend-of-violet.html
www.hamletultimetraduction.fr/hamlet-acte4-scene5
www.hamletultimetraduction.fr/hamlet-acte1-scene3

Comments are closed